Foire aux questions sur LifeVac et l’étouffement

Oui, tout le monde peut utiliser LifeVac, nous vous recommandons d’utiliser LifeVac lorsque les directives du Conseil de réanimation (protocole BLS) échouent. C’est là que LifeVac a sauvé des centaines de vies, lorsque le BLS standard a échoué ou ne peut pas être exécuté. Les directives de réanimation sont révisées tous les 5 ans et créées par un organisme appelé ILCOR (International Liaison Committee), ce comité est composé de membres du conseil de réanimation du monde entier.

Dans le dernier examen (2019/20), l’ILCOR a déclaré “bien que nous reconnaissions qu’ils ont sauvé des vies, il n’y a pas suffisamment de preuves pour encourager ou décourager leur utilisation”. Depuis lors, LifeVac a sauvé 400 autres vies et gagné 6 autres publications médicales évaluées par des pairs couvrant les vies sauvées, les études comparatives, la facilité d’utilisation, la sécurité et l’efficacité. Nous sommes certains que les dispositifs d’aspiration portatifs non invasifs feront partie du protocole standard d’étouffement des premiers secours à un moment donné dans le futur, car LifeVac sauve des vies lorsque les premiers secours BLS échouent. De plus, le protocole BLS n’est efficace qu’à 70 % lorsqu’il est exécuté correctement dans une situation parfaite. Vous devez également vous rappeler que ce sont des « directives » et non des « lois ». LifeVac n’est pas encore un dispositif de premiers secours et ne prétend pas être un dispositif de premiers secours.

LifeVac est un dispositif médical de classe 1, LifeVac est enregistré et réglementé par des organes directeurs tels que la FDA, la MHRA, la TGA, la CE et bien d’autres. Ce sont les “organes directeurs/autorisés” et les organes directeurs sont ceux qui disent ce qui peut et ne peut pas être utilisé dans le domaine public. Les organismes consultatifs tels que les conseils de réanimation examinent les choses du point de vue des premiers secours et n’ont pas le pouvoir de dire ce qui peut ou ne peut pas être utilisé en dehors des directives de premiers secours/réanimation.

Notre objectif à long terme est de mettre en œuvre des “dispositifs d’aspiration portatifs non invasifs” dans le protocole de premiers secours du BLS. Cela augmentera l’efficacité actuelle de 70 % du protocole d’étouffement à une efficacité aussi proche que possible de 100 %. Cela donnera également aux personnes telles que les utilisateurs de fauteuils roulants et les personnes handicapées physiques une option supplémentaire lorsqu’elles ne peuvent pas recevoir les poussées abdominales ou les coups dans le dos.

Étant un dispositif médical, LifeVac a une assurance responsabilité civile complète.

Non, LifeVac possède un système de valve unidirectionnelle breveté, cela signifie qu’une fois appliqué, aucun air ne peut être forcé à travers les masques de tailles interchangeables.

Oui, nous proposons une formation en face à face , une formation de formateur, une formation vidéo gratuite et notre formation en ligne certifiée CPD pour répondre à vos besoins.

LifeVac est à usage unique en raison d’une contamination croisée, mais si vous nous faites savoir que vous avez utilisé LifeVac comme beaucoup d’autres, nous le remplacerons gratuitement.

Oui, LifeVac peut fièrement dire qu’il s’agit du seul dispositif de dégagement des voies respiratoires ou d’un dispositif d’aspiration avec des tests médicaux indépendants, des publications médicales évaluées par des pairs et des résumés médicaux couvrant la sécurité, l’efficacité, les vies sauvées, les études comparatives et la facilité d’utilisation. Cliquez ici pour les voir.

Non, LifeVac est livré avec des masques de tailles interchangeables clairement identifiés par des anneaux/étiquettes à code couleur. Malheureusement, un masque de taille unique ne conviendra pas à tous, nous avons donc créé un appareil qui peut être utilisé sur tout le monde en changeant simplement le masque. LifeVac a sauvé des vies de 11 mois à 96 ans.

Oui.

Étant non invasif, il n’y a aucun risque que des tubes repoussent l’obstruction plus en arrière, repoussent la langue dans une situation de panique ou déchirure du frein lingual qui provoquera un saignement et la langue deviendra une obstruction supplémentaire. De plus, il n’y a pas de tubes qui peuvent se boucher, ce qui rendra l’équipement inutilisable si seulement une partie de l’obstruction a été supprimée.

Oui, LifeVac peut s’auto-appliquer et a également été utilisé comme ça pour sauver une vie.

Non, LifeVac est un dispositif médical enregistré auprès de la FDA, du Service de santé canadien, de la MHRA, de la TGA et de la CE pour la vente et l’utilisation dans d’autres pays appropriés où les enregistrements sont obtenus.

Le barotraumatisme est généralement associé à une pression positive, généralement des voies respiratoires inférieures plutôt que des voies aériennes supérieures, résultant de pressions de gonflage élevées et endommageant le parenchyme pulmonaire. Les dispositifs d’aspiration qui génèrent une pression « négative » (sous-atmosphérique) n’endommageront pas les tissus distaux au-delà du larynx.

Oui. Il est recommandé d’ajouter LifeVac à la formation en raison de la facilité d’utilisation et de la cohérence potentielle de l’utilisation. La formation doit tenir compte de la disponibilité et de la non-disponibilité des appareils LifeVac. Si l’appareil LifeVac n’est pas disponible et à portée de main, pendant qu’il est récupéré dans la trousse de premiers soins, il est nécessaire que le protocole BLS soit effectué rapidement. Une fois disponible, LifeVac peut être utilisé presque instantanément une fois que le protocole BLS a échoué. La formation sur LifeVac est simple et des programmes de « formation du formateur » sont disponibles.

Nous contacter

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à nous contacter.

Entrer en contact

Conformité médicale

Renseignez-vous sur la conformité et les réglementations médicales de LifeVac.

Lire la suite

Acheter maintenant

Visitez notre boutique en ligne pour acheter votre LifeVac maintenant.

Visitez notre boutique